Le rôle incroyable du microbiote dans l’efficacité des vaccins

La science ne cesse de nous surprendre avec ses découvertes passionnantes, et l'une des dernières avancées en date concerne le lien entre notre microbiote, ce groupe de micro-organismes qui peuplent nos intestins, et notre réponse immunitaire aux vaccins. Une équipe de chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) a mis en évidence des liens fascinants entre la composition du microbiote intestinal, l'expression de certains gènes et la qualité de la réponse aux vaccins. Cette découverte pourrait ouvrir de nouvelles perspectives pour améliorer l'efficacité des vaccins et personnaliser ainsi davantage les schémas vaccinaux.

« Certains groupes de la population, comme les personnes âgées, celles atteintes d’obésité ou encore les femmes enceintes, présentent une immunodépression qui réduit l’efficacité des vaccins et nécessite parfois d’adapter le schéma vaccinal. Mais même en dehors de ces groupes, parmi les adultes en bonne santé, les réponses ne sont pas toutes équivalentes, rappelle Behazine Combadière. À l’issue d’une vaccination, certains développent beaucoup d’anticorps et d’autres moins. Nous essayons de comprendre pourquoi et explorons dans ce but l’influence de facteurs individuels, notamment celle du microbiote. »*


Le Microbiote, un écosystème vivant à l’intérieur de nous

Le microbiote, souvent appelé "flore microbienne", est un écosystème complexe de micro-organismes tels que bactéries, virus et champignons peuplant différentes parties de notre corps, notamment la peau et les intestins. 

Si l'on a longtemps cru que ces micro-organismes étaient essentiellement des passagers, il s'avère qu'ils jouent un rôle fondamental dans notre santé. 

De précédentes recherches ont déjà établi des liens entre le microbiote et des domaines allant de la digestion à la santé mentale, mais son influence sur notre réponse aux vaccins est une perspective nouvelle et passionnante.

microbiote


  • Microbiote : une Étude révélatrice

L'équipe de recherche dirigée par Behazine Combadière, du Centre d'Immunologie et des Maladies Infectieuses, a entrepris une étude approfondie pour explorer le lien entre le microbiote et la réponse immunitaire aux vaccins. L'objectif était de comprendre pourquoi certaines personnes réagissent plus favorablement aux vaccins que d'autres et, plus particulièrement, d'explorer le rôle potentiel du microbiote dans cette variation.

Les chercheurs ont réalisé leur étude dans le contexte d'un essai clinique portant sur un vaccin expérimental contre le VIH. Ils ont alors prélevé des échantillons de flore cutanée et intestinale ainsi que des échantillons sanguins de participants avant la vaccination. En analysant ces échantillons, ils ont découvert des associations surprenantes entre la présence de deux types spécifiques de bactéries - Prevotella et Eubacterium - dans le microbiote, l'expression de certains gènes, et la qualité de la réponse immunitaire générée par le vaccin.


  • Microbiote : des découvertes fondamentales

L'équipe de recherche a observé que la présence de ces bactéries spécifiques du microbiote était associée à une réponse immunitaire plus efficace au vaccin. De plus, l'analyse des gènes a révélé que l'expression élevée de certains d'entre eux était liée à une réponse immunitaire positive. Parmi ces gènes, trois étaient particulièrement intéressants car ils jouent un rôle dans l'activation des lymphocytes B, les cellules responsables de la production d'anticorps neutralisants.


  • Microbiote : des résultats prometteurs pour le futur

Ces découvertes sont captivantes à plusieurs égards. Tout d'abord, elles soulignent l'importance du microbiote dans la réponse immunitaire aux vaccins. Ensuite, elles ouvrent la voie à de nouvelles possibilités, telles que le développement de biomarqueurs prédictifs de l'efficacité vaccinale. Imaginez un futur où, avant de recevoir un vaccin, les médecins pourraient évaluer la composition de votre microbiote et prédire comment votre système immunitaire réagira. Cela pourrait permettre d'adapter les schémas vaccinaux pour des réponses optimales.


Pour conclure sur le microbiote avec cette étude exceptionnelle

Cette récente étude de l'Inserm a éclairé l'interaction complexe entre notre microbiote, nos gènes et notre réponse immunitaire aux vaccins. Bien que de nombreuses questions restent à explorer, ces découvertes ouvrent de nouvelles perspectives passionnantes pour améliorer l'efficacité des vaccins et personnaliser les interventions médicales. L'avenir pourrait bien voir le microbiote jouer un rôle de plus en plus important dans notre quête continue pour des vaccins plus efficaces et personnalisés.


Sources

*https://www.inserm.fr/actualite/microbiote-influencerait-reponse-vaccinale/

Retrouvez l’étude complète ici : 

E Gonçalves et coll. Host Transcriptome and Microbiota Signatures Prior to Immunization Profile Vaccine Humoral Responsiveness. Front Immunol, édition en ligne du 10 mai 2021. Doi : 10.3389/fimmu.2021.657162


L'iridologie : l’art d’observer l’iris et d’y repérer les indices de santé